Essai Clinique

Phase I

L’innocuité et l’efficacité des lymphocytes T anti-antigènes mineurs dérivés du donneur et expansés ex vivo (lymphocytes GLIDE) sont en cours d’évaluation dans le cadre d’un essai multicentrique de phase I mené auprès d’un groupe de patients atteints d’un cancer hématologique ayant récidivé après une greffe allogénique.

La tenue d’un essai de suivi multicentrique de phase II, contrôlé et randomisé mené auprès de patients atteints de leucémie myéloïde est planifiée. Cet essai évaluera l’efficacité des lymphocytes GLIDE en comparant la survie sans progression à 12 mois chez des patients ayant subi une greffe allogénique suivie d’une administration de lymphocytes GLIDE à celle observée chez des patients ayant subi uniquement une greffe allogénique.

Description De la phase I

L’essai GLIDE-201/44 vise principalement à tester l’innocuité des lymphocytes GLIDE chez des patients atteints d’un cancer hématologique qui ont présenté une récidive après une greffe de cellules souches hématopoïétiques d’un donneur compatible. Les lymphocytes GLIDE sont dérivés du donneur initial. Le patient et le donneur font l’objet d’un dépistage visant à déterminer l’expression d’antigènes mineurs pouvant être ciblés. Si de tels antigènes mineurs sont identifiés, des cellules sont prélevées chez le donneur par aphérèse et dirigées contre les antigènes mineurs sélectionnés et expansés ex vivo. On administre ensuite les lymphocytes GLIDE au patient.

Cette étude est parrainée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Jean-Guy Némorin, Ph. D., au 514‑252‑3400, poste 6247, ou à jgnemorin@pcitp.org.